chrestomathiaCHRESTOMATHIA

Jeremy Bentham

Traduction, notes et introduction de Jean-Pierre Cléro

l'unebévue-éditeur, ISBN 2-914596-11-1, ISSN : 1284-8166,  608 p.  44€

Ce livre, Chrestomathia, autrement dit, Ce qui s’apprend utilement est le projet d’une École, le chantier d’un monument qui ne sera jamais construit et restera une sorte d’expérience de pensée.
Chrestomathia fait partie, comme les Essais sur le langage, la logique, la grammaire, comme De l’ontologie, des ouvrages, assez rares dans l’ensemble des écrits de Bentham qui portent directement, en apparence, sur autre chose que sur le droit et la politique. La théorie du langage, comme l’auteur l’appelle lui-même, et la théorie des fictions, comme on dira plus tard, sont au centre du projet.
Michel Foucault, qui a d’abord concentré son intérêt sur le panoptique et la discipline, a graduellement reconnu dans toute son ampleur le projet benthamien, allant jusqu’à promouvoir l’idée, encore peu envisageable en 1974, bien qu’elle soit soutenue par Lacan depuis les années cinquante, ainsi que par Jakobson, un peu auparavant, d’un Bentham « plus important pour notre société que Kant ou que Hegel ».
Jean-Pierre Cléro, agrégé de philosophie, est actuellement Professeur à l’Université de Rouen, chargé de cours à l’Université de Paris X-Nanterre et associé au CNRS.