560150bw.png

L'UNEBÉVUE-ÉDITEUR

40iL'UNEBEVUE N°40

Le senti mental

 

 

american skeleton iCahiers de L'unebévue

American Skeleton

L'autre imaginaire de Charles Sanders Peirce

Jean-Claude Molinier

CLINIC ZONES 2023

CZ Paris 16 & 17 décembre

Les trumains

À L'Agora
64 Rue du Père Corentin,
75014 Paris

Samedi de 9H à 18H et dimanche de 9H à 16H

CLINIC ZONES 2024

CZ Marseille
25 & 26 mai 2024
Titre à venir
Maison de la Suisse
7 rue d'Arcole, Marseille 13006.

 

PLACE PUBLIQUE & CONFÉRENCES 2024

Samedi 20 Janvier

Workshop : Métaphore et métaphore

avec Jean-Claude Molinier

Samedi 3 février

Workshop : La vie est constitutivement sémiotique

avec Laurent Gillette, Luc Parisel, Xavier Leconte

Samedi 16 mars

Menthe à l'eau & conférence

Samedi 4 mai

Menthe à l'eau & conférence
 
à L'Agora, 64 Rue du Père Corentin,
75014 Paris

de 9h à16h30

Trans/vers/alice aux pays des esquizos. Itinéraire

Alicia Guerra Diaz

in Revue de l'Unebévue N° 30 Aujourd'hui, Dieu c'est nous, p. 187

 

002Fasciculo

"...Nous avons traduit, publié et vendu le livre  Création et schizophrénie du Dr Oury, et avec le petit bénéfice que nous avons fait, nous avons fabriqué un objet, une sorte de petit fascicule, où les photos des diverses activités, -vrai journal de bord de nos cinq années- encadrent la publication d'une nouvelle expérience..."

 

alice iAlice au pays des merveilles. Lewis Carroll

Traducteur(s) : Henri Bué

Éditeur : Macmillan, 1869, Londres.

Wikisource la bibliothèque libre

 

 

jacques-lacanJacques Lacan, Intervention radiophonique

à France Culture pour "La Journée anniversaire sur Lewis Carroll", diffusée le 31 décembre 1966. Source : Pas-tout Lacan, elp.

Version audio

 

logique du sensGilles Deleuze, Logique du sens

Éditions de Minuit, Paris, 1969
Collection « Critique », 392 pages
ISBN : 2707301523

 

 

 

pedro linares lopez iPedro Linares Lopez, inventor do los Alebrijes

Le terme « Alebrijes » désigne un artisanat mexicain inventé par Pedro Linares Lopez en 1936 suite à un rêve qu’il eut alors qu’il luttait entre la vie et la mort, et durant lequel il se souvint avoir communiqué avec des êtres hors du commun.

« Dans le lit, inconscient, Pedro rêva d’un lieu étrange et très calme. Une sorte de forêt remplie d’arbres, de rochers et d’animaux. Selon ses dires, en arrivant à cet endroit il ne sentait plus aucune douleur et était heureux de pouvoir s’y promener. Mais tout à coup, les rochers, les nuages et les animaux n’étaient plus les mêmes! C’est ainsi qu’il observa, entre autres, un âne ailé, un coq avec des cornes de taureau et un chien à tête de lion. Puis, tous les animaux de sa vision crièrent à l’unisson « Alebrijes, Alebrijes, Alebrijes ».